Le Qatar investit l'or grec

Ahmad Al-Sayed, directeur général du fonds souverain qatari, a fait savoir samedi 15 octobre 2011, que « Qatar Holdings » a investi 1 milliard de dollars dans des mines d’or grecques (groupe minier European Goldfields), soit près de 747 millions d’euros.

Qatar holdings obtient donc une participation équivalente à 9,9% du groupe minier grec et pourrait en obtenir 5% supplémentaires.

Les deux sites miniers en questions recèlent des gisements de cuivre, de zins, de plomb, d’argent et d’or.

Sur le milliard de dollars investi 600 millions seraient consacrés à l’extraction de l’or.

Cette opération pourrait à terme créer 1500 emplois.

Georges Papandréou déclare suite à cette opération :
« Nous avons construit une relation très étroite faite de respect mutuel, et nous Grecs sommes particulièrement contents que ces relations mènent à des investissements dans notre pays ».

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.0/5 (4 votes cast)

Encore une révolution en Chine : le premier distributeur d’or vient d’être installé à Pékin

Pour acheter leur or, dans une limite de 2,5 kilos (et pour une valeur d'environ 116 000 euros), les pékinois peuvent désormais utiliser un distributeur à l'aide de leur carte bancaire ou d'espèces. La machine distribue lingots et pièces d’or.

Le distributeur a été installé par une société de négoce (en or) et la Banque commerciale agricole de Pékin. Les deux affirment que d’autres machines devraient prochainement être installées à proximité de commerces de métaux ou dans des clubs VIP pour une clientèle haut de gamme.

L’achat d’or prévient les acheteurs chinois de la forte inflation subie par le pays (6% depuis juillet 2011).

On observe à cet égard une augmentation de 27% de la demande en or en 2010 dans ce pays et la Chine reste le deuxième consommateur d’or au monde après les Etats-Unis.

Notons qu'on trouve le même type de distributeur dans les Emirats Arabes Unis, aux USA et en Europe.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.7/5 (3 votes cast)
Page 5 sur 512345