Pourquoi investir dans l’or physique ?

Alors que l’économie mondiale chavire et démontre une instabilité de longue durée, beaucoup de particuliers et de professionnels préfèrent investir dans l’or, en particulier l’or physique. En effet, l’or physique est considéré comme une valeur sûre et il semble que les inflations et diverses fluctuations économiques n’influent pas sur son cours, qui ne cesse d’accroître.

Qu’est-ce que l’or physique ?

L’or physique est principalement défini par les lingots et les pièces d’or, qui sont déjà normalisés :

  • en France, ce sont les Napoléons ;
  • aux États-Unis, l’American Eagle ;
  • au Canada, le Maple Leaf ;
  • en Suisse, le Vreneli ;
  • au Mexique, la 50 pesos ;
  • et en Afrique du Sud, le Krugerrand.

Les valeurs dépendent de chaque pièce et de la quantité d’or qu’elle contient effectivement. Par exemple, le Napoléon de 20F contient 90% d’or pur, et la pièce de 10F est appelée Demi-Napoléon. Mais avant de se lancer dans l’accumulation de pièces d’or, il est important de les connaître et de savoir les différencier. Également, il est conseillé de s’en remettre à des professionnels quant à la vérification de leur état.

Lors d’une vente de gré à gré, leur valeur peut s’altérer si elles accusent un quelconque défaut. Pour éviter cela, des conditionnements sont prévus pour garder les pièces d’or intactes, surtout s’il est prévu de les revendre plus tard. Quant aux lingots d’or, il est plus intéressant d’acquérir ceux d’un kilo. L’or physique peut s’acquérir auprès des banques, qui proposent par la même occasion, la location d’un coffre pour éviter tout risque de vol ou de destruction. Si des institutions sont spécialisées dans la vente et l’achat d’or, les numismates possèdent également des collections en très bon état.

Les divers avantages

Depuis toujours et particulièrement ces cinq dernières années, entre autres de 2007 à 2011, le cours de l’or est constamment en hausse. D’ailleurs, cela est une des raisons qui permettent d’affirmer que l’or est une valeur refuge, en cas de crise. Pour illustration, le cours enregistré il y a 5 ans est de 324.152 euros l’once. Le 21 septembre 2011, l’once est à 1322.22 euros, soit une hausse de 408%. Et les spécialistes estiment une perpétuation de cette hausse pour plusieurs années à venir, l’or étant très rare, et sa quantité en réserve minière se réduit considérablement tous les ans.

La liquidité de l’or physique est très importante ce qui permet aux détenteurs de les vendre à n’importe quel moment sans risquer de ne pas trouver d’acheteur. La possession d’or physique est alors une assurance de pouvoir avoir à disposition de l’argent, en période de crise ou pour un besoin personnel. Étant un investissement rentable, sur le temps, aussi court soit-il, la valeur d’achat de l’or physique est forcément inférieure à la valeur de vente. Selon l’utilisation de chacun, il est conseillé de garder des pièces d’or, plutôt que des lingots d’or. En effet, dans la mesure où il n’est pas possible de fractionner le lingot, les pièces peuvent se vendre partiellement, uniquement selon les besoins. Le marché est d’autant plus ouvert à cette éventualité.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.7/5 (6 votes cast)

L’or, une valeur refuge à zéro risque ?

Ces dernières années, une récession économique à l’échelle mondiale a entraîné des crises successives dans plusieurs pays, notamment ceux d’Europe. Parallèlement à cela, le cours de l’or physique ne cesse de s’accroître. Ce phénomène a toujours existé et cela s’est accentué depuis les années 2000. La rareté et la valeur qui est attribuée à l’or justifient le fait qu’il soit considéré comme une valeur refuge.

L’or physique, une assurance de liquidité lors des crises financières

Du fait de sa qualité et de ses propriétés, l’or physique est un bien qui peut se conserver durant des dizaines d’années, sans que cela n’altère sa valeur. Du point de vue économique, l’or physique n’est pas victime des diverses fluctuations, ainsi ne se déprécie pas, contrairement aux devises ou à l’or papier. Même si de gré à gré, les prix d’achat et de vente sont définis par les principaux intéressés, sur le temps, du côté des acheteurs comme des vendeurs, ils en ressortent toujours bénéficiaires.

La liquidité de l’or est aussi une raison pour laquelle les épargnants y retrouvent un avantage. En effet, à n’importe quel moment après l’acquisition, il est assuré de trouver des acheteurs, avec une prime intéressante. Les pièces d’or sont les plus faciles à revendre, surtout face aux lingots qui ne peuvent pas être fractionnés. Dans le cas d’une crise, la vente d’or physique peut être un recours face à une baisse du pouvoir d’achat.

L’or, une valeur en perpétuelle croissance

Les chiffres sont significatifs : entre 2007 et 2011, le cours de l’or a atteint une hausse de plus de 400 %. Compte tenu de la situation économique, mais surtout du contexte lié à ce métal rare, les spécialistes affirment une hausse à long terme de la valeur de l’or. En effet, la demande globale en or est très importante pour diverses raisons : l’électronique et la dentisterie, mais surtout en bijouterie qui consiste en 80 % de la demande. D’un autre côté, l’or est un bien non-renouvelable et par conséquent, rare. Les réserves minières diminuent chaque année malgré le fait que de nouvelles, toujours insuffisantes, sont découvertes. Ce déséquilibre est alors en faveur de la hausse du prix de l’or.

Toutefois, il est nécessaire de prendre des précautions et de s’informer avant d’investir dans l’or. En effet, si l’or physique est indestructible et ne se déprécie pas, l’or papier est complètement fluctuant et peut entrainer une perte d’argent au lieu d’un gain. Il est également recommandé de se renseigner à propos des règlementations en vigueur ainsi que la fiscalité, car à ce niveau, il y a aussi des avantages plus intéressants que d’autres. Par exemple, une exonération d’impôt après douze ans de possession de l’or de bourse, ce qui augmentera la valeur nette du métal lors de la vente effective.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.8/5 (4 votes cast)

L’or en questions

Découvert dès l’ère préhistorique, l’or est un métal précieux dont l’utilisation concerne aujourd’hui plusieurs domaines. Son origine, les conditions de son extraction, sa transformation et son utilisation justifient la valeur qui lui a été donnée depuis des millénaires. Aujourd’hui, l’or se retrouve principalement dans la thésaurisation, puis dans la bijouterie. Ses propriétés sont notamment les raisons pour lesquelles l’or reste apprécié dans ces domaines, ainsi que les autres, telles que la dentisterie et l’électronique. En effet, l’or est malléable, dense et tendre à la fois, et est un conducteur électrique très efficace, mais surtout, elle est inoxydable et présente une bonne résistance à la corrosion.

L’or dans le monde

En 2004, huit principaux pays se partagent la majorité de la production de l’or mondiale. A savoir, la Chine, l’Australie, les États-Unis, la Russie, le Pérou, le Ghana, le Canada et le Brésil. L’or étant une ressource non renouvelable, la production tend à diminuer.

Toutefois, la découverte de nouvelles mines continue de se faire, mais dans des proportions moins importantes que celles déjà connues auparavant.
Ainsi, en 2001, il est estimé que 145 kilotonnes d’or ont été extraites depuis la Préhistoire et il en resterait 51 kilotonnes dans les réserves minières. Il est également démontré que la quantité moyenne d’or extraite par an s’élève à 2,5 kilotonnes. L’Australie possède la plus grande réserve minière connue avec environ 7000 tonnes, soit 13,7% de la réserve minière mondiale.

Dans le monde entier, les banques centrales les plus puissantes possèdent chacune leur stock d’or. Cela est estimé au quart du stock mondial, soit 31400 tonnes en 2004. La Réserve fédérale des États-Unis en possède 8100 tonnes, tandis que l’ensemble des Banques Centrales de l’Union Européenne en possède 12700.

Techniques d’extraction et de transformation de l’or

Autrefois, les conditions d’extraction étaient dangereuses, comme à l’époque des Pharaons, dans des secteurs désertiques en Égypte ; et précaires, à l’exemple du 18e siècle, lors de la ruée vers l’or. Aujourd’hui, la technologie est utilisée, mais la quantité est déjà limitée et les méthodes d’extraction et de transformation restent complexes.

Deux conditions d’extraction sont généralement exploitées par les grandes entreprises. La méthode d’extraction à ciel ouvert et la méthode d’extraction souterraine. Il faut remarquer que le minerai découvert en surface est souvent de moins bonne qualité que celle trouvée en profondeur. Le minerai intéressant étant souvent associé avec d’autres, il est nécessaire de les séparer pour pouvoir en sortir de l’or pur ou presque.

Le minerai se fait tout d’abord broyer puis l’or se récupère sous la forme de petites particules. La méthode gravitaire permet d‘accomplir ce procédé. Après la séparation par un courant d’eau des différents minerais découverts, l’or, ayant une densité plus importante sera gardée. Un autre processus qui est l’amalgamation, consiste à récupérer l’or avec du mercure, puis chauffer l’ensemble pour les dissocier à nouveau. Enfin, il y a la cyanuration. Ce procédé consiste à mettre le minerai et la solution de cyanure en contact, qui forme un liquide. Puis, grâce à de la poussière de zinc, l’or est précipité.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.5/5 (6 votes cast)

Or physique et or papier, quelle différence ?

Depuis toujours, l’or est considéré comme une valeur sûre, une valeur refuge, une garantie de liquidité lorsque l’économie est en déclin. Si l’or ne semble présenter que des avantages, ils sont plus ou moins intéressants selon la forme sous laquelle ils sont manipulés. Ainsi, l’or physique et l’or papier sont les principales formes qui font l’objet de transaction.

L’or physique, un bien qui ne s’altère pas

L’or physique est par définition celui qui se palpe : pièces d’or, lingots d’or, mais également les bijoux, les médailles, etc. Toutefois, seuls les pièces et les lingots sont échangeables sur le marché financier, ce sont les ors de bourse.

L’or physique de bourse peut s’acquérir auprès des banques, ou auprès d’autres particuliers, suivant des règlementations. Le cours de l’or étant en perpétuelle hausse, acquérir et garder de l’or physique est un investissement quasiment sûr d’être rentable, autant à moyen qu’à long terme.

Les adeptes apprécient également sa liquidité, en effet, les échanges sont fréquents, à tout moment. Le marché est alors en perpétuel mouvement, et selon les procédures choisies, l’or s’évalue au cours du jour ou au prix fixé dans les transactions de gré à gré.

Dans ce dernier cas, il s’agit de particuliers qui doivent prendre en compte l’état des marchandises, ainsi que les conditionnements dans lesquels elles ont été placées auparavant.

L’or papier, une valeur qui suit les cours

L’or papier contrairement à l’or physique n’est pas vraiment considéré comme une valeur refuge. En effet, ce dernier suit les fluctuations de l’économie, et par conséquent l’or papier est volatil, entraînant un bénéfice ou une perte aux manipulateurs.

Il est désigné comme or papier les mines d’or, les actions or ou les certificats. Il ne s’agit pas alors de posséder de l’or, mais de considérer l’or comme référence par rapport à une devise forte. Plutôt volatile, l’or papier est plutôt utilisé pour les spéculations et les transactions fréquentes. En matière d’épargne à très long terme, il est plus intéressant de posséder de l’or physique.

Le marché boursier définit alors la valeur de l’or papier, s’en suit les effets de levier qui peuvent notamment faire gagner beaucoup d’argent. Il est préférable de passer par l’intermédiaire de professionnels. Cela réduira les risques de perte liés à la variation permanente de la bourse.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.2/5 (5 votes cast)

Achat d’or, les principaux acteurs ?

Investir dans l’or est actuellement un excellent moyen pour gérer son patrimoine financier. En effet, si le marché de l’or n’intéressait auparavant que les grands investisseurs, les particuliers sont désormais tentés par ce mode d’investissement qui pourrait générer énormément de profit. Il existe différents moyens pour acheter de l’or. Le plus connu de tous est de s’adresser à des bijouteries et de choisir des bijoux en or. Mais lorsqu’il s’agit d’investissement en or, d’autres critères entrent en jeu.

S’adresser à des professionnels

En premier lieu, il est possible d’acheter de l’or physique en pièces ou en lingots. Dans ce cadre, on peut s’adresser à des négociants en or qui accueillent sa clientèle dans des locaux physiques ou à des commerciaux en ligne qui livrent l’or après paiement d’argent, mais le plus prudent est d’opter pour des négociants beaucoup plus fiables et plus professionnels. La valeur de l’or dépend de sa quantité ou de sa dimension s’il s’agit de lingot d’or.

Mais il est également possible d’acheter de l’or en ligne ou opter pour l’Ebay. Il s’agit d’un achat un peu risqué puisque nul n’ignore les arnaques qui de tiennent sur la toile. A noter que plusieurs commerciaux allouent ce type de service sur la toile. Pour effectuer la commande, il suffit de remplir un formulaire, ensuite effectuer le versement de l’argent à la banque. Dès le versement de l’argent, un opérateur se chargera de passer la commande du client en bourse. Et il ne reste plus qu’à attendre les résultats de l’investissement.

Une autre manière d’acheter de l’or est de s’adresser à des organismes bancaires et effectuer un achat sous forme d’épargne c’est-à-dire par versement mensuel d’une somme fixé à l’avance. La quantité d’or obtenue par le client dépend du montant de la somme qu’il a versé. Lorsque le client décide d’arrêter le versement à une certaine période, la banque lui attribue donc de l’or physique correspondant au montant de la somme versée. L’achat de l’or en banque est similaire à l’action d’une action.

Achat d’action

Pour finir, il est important de parler des fonds orientés sur l’or. Il consiste à acheter une action dans les exploitations minières. Ce moyen d’achat est plutôt risqué, car dans le cas où l’activité de l’exploitation n’est pas rentable, il est fort possible de perdre l’investissement.

Pour obtenir plus de bénéfice lors de l’investissement dans l’or, il est conseillé de choisir les pièces d’or. En effet, en cas de flambée du cours de l’or, vendre un lingot d’or est beaucoup plus difficile et moins avantageux que de vendre les pièces. Et toujours dans ce cadre, il est également important de souligner qu’il ne faut acheter que des pièces cotées, car les banques et les agents de change n’acceptent pas l’or qualifié d’exotique.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.3/5 (4 votes cast)